Un jardin de curé ?

Mis à jour : 14 sept. 2019

Au tout début de ma vie active, j’ai eu la chance de trouver un appartement dans un presbytère. Réhabilité par la commune, le presbytère était occupé par 2 jeunes couples et Marie, la « bonne du curé »… Avec la main verte de Marie, tout autour de la bâtisse imposante poussaient des fleurs pour l’autel, des légumes et des fruits pour se nourrir et bien sur des plantes aromatiques et médicinales pour se soigner. Des couleurs variées, des parfums subtils, des saveurs simples : tout était en place pour faire de ce lieu un lieu magique d’abondance : le jardin du presbytère que tout le village appelait encore le jardin du curé. C’est là que j’ai perpétué les savoirs de mes parents et grands parents, à savoir : faire mon propre potager, mes conserves et mes confitures. Et cette pratique me suit depuis. Aussi, lorsque nous avons découvert le presbytère de Cabrerets et son jardin à l’abandon, j’ai été séduite par le challenge à relever. Revisiter le jardin et en faire un lieu d’abondance comme du temps du jardin du curé mais bien sur en plus moderne et en y posant ma petite touche personnelle. On y trouvera certes, les fleurs, les légumes, les fruits, les aromatiques et les plantes médicinales, mais pas que… Le jardin sera également un lieu de partage où nous pourrons échanger autour des cultures, des utilisations diverses des plantes (macérats, tisanes, vinaigres, …) et créer dans la cuisine extérieure des recettes simples et créatives autours des plantes du jardin.

Enfin, le jardin sera ouvert pour des ateliers divers de théâtre, de musique, de yoga et des expositions artistiques. Alors voilà pourquoi, un « Jardin de Curé » revisité ouvrira ses portes au printemps 2019. #jardindecuré #jardin #cuisinemaison #plantesaromatiques #plantesmédicinales #recette #tisanes #zen #yoga

108 vues